Finance

Mipise : Des changements pour un meilleur financement participatif

Que ce soit pour réaliser un projet qui tient à cœur à un groupement de personnes ou tout simplement pour soutenir une cause que l’on considère comme intéressante, le financement participatif présente de nombreux avantages.

Les plateformes à proposer à un tel service étant de plus en plus nombreuses, les investisseurs ont moins de mal à trouver un projet qui pourraient leur être bénéfique. C’est notamment le cas de Mipise, une plateforme créée il y a 6 ans de cela par un certain Michel Ivanovsky, un ancien de l’équipe de BPCE.

Bien qu’elle soit sur le marché depuis un bon moment, cette plateforme reste peu connue du grand public. Ce qu’elle envisage justement de changer à travers les diverses actions qu’elle a entamé cette année.

Quelle différence avec les autres plateformes de financement participatif ?

Si l’on regarde l’ancienneté, Mipise devrait être autant connue que les célèbres plateformes de financement participatif telles que KissKissBankBank ou encore October. Si ce n’est pas le cas, c’est parce que contrairement aux autres entités, elle se spécialise dans la création de plateformes à destination des entreprises. Mipise n’est donc pas mentionnée sur ces outils de financement participatif.

Comme l’indique son fondateur, l’équipe propose un service associé à celui du marché bancaire. Elle s’adresse donc également à des utilisateurs de « pure player » tels que l’on peut trouver sur ce site.

Notez qu’en plus du crowdfunding, cette plateforme propose un service de collecte d’idées auprès de ses utilisateurs.

Les dernières avancées de Mipise

Dans le but de développer son activité, la première démarche de Mipise consiste à diversifier les services qu’elle propose. Mis à part le financement participatif, l’équipe se consacre désormais à la mise en place d’une agence digitale pour les « Fintechs ».

Elle met en avant des services similaires à ceux d’une banque classique mais propose également la possibilité de réaliser la simulation d’un crédit ou encore de trouver une assurance.

Dans le même temps, elle propose une offre de gestion des titres non côtés.

Deux levées de fond pour améliorer la plateforme

C’est à travers la plateforme de financement participatif Edulis qui est cliente de Mipise qu’une première levée de fond a été réalisée. Cette action a permis à l’équipe de regrouper une somme d’environ 530 000 euros. En plus de mettre en avant Edulis, Mipise a pu justifier l’efficacité de son système grâce à cette levée de fond réussie.

Par ailleurs, le site a réalisé une deuxième levée de fond auprès du Business Angel qui est constitué d’entités telles qu’Investessor, Sibessor 2, le Fond européen d’investissement ainsi que la BPI. En passant par ces groupements, Mipise a pu récolter la somme de 770 euros. C’est ce qui lui permet de gagner un montant total de 1 300 000 euros dans l’optique de développer son activité et d’améliorer ses services.

L’objectif pour les prochaines années

Dans ce contexte de développement, Mipise s’est fixé plusieurs objectifs sur le long et le moyen terme. Pour les 4 ans à venir, la plateforme compte déjà développer son équipe et ses services. C’est ainsi qu’elle va passer d’une dizaine d’employés à plus d’une vingtaine.

Toujours grâce à la diversification de son offre, Mipise a pour objectif de développer son chiffre d’affaires de manière conséquente. Michel Ivanovsky, le fondateur de la plateforme, prévoit notamment une multiplication du chiffre d’affaires actuel par 10 d’ici 2023. Cela implique une rentrée d’argent provenant à 50% des plateformes de financement participatif et à 50% dans la tenue des actifs non côtés.

Avec son extension à l’international, Mipise s’attend également à ce que près de 30% de ses bénéfices se fassent à l’étranger.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *