Assurance

Les procédures à suivre pour résilier une assurance habitation

Plusieurs cas peuvent inciter l’assuré à mettre un terme à son contrat d’assurance immobilier. Il est à rappeler que ce type de couverture se prolonge automatiquement à la date d’échéance, par le principe de tacite reconduction. Toutefois, le souscripteur a le droit d’annuler son assurance à l’échéance. Pour cela, il n’aura pas besoin de présenter une justification. Cette rubrique propose quelques formalités à respecter lors de la résiliation de son contrat d’assurance habitation.

Première étape : l’envoi d’une lettre recommandée à son assureur

Pour annuler un contrat d’assurance immobilier, l’assuré doit envoyer à sa compagnie d’assurance un courrier recommandé avec accusé de réception au moins deux mois avant la date de renouvellement de l’actuel contrat. Il est à noter que ce délai de 2 mois a été établi par la loi et il est impératif de l’appliquer à la lettre pour éviter tout type de désagréments. Pour en savoir plus à ce sujet, il est recommandé de consulter les différents avis sur le site Credicom. Du côté de l’assureur, il a l’obligation d’informer l’assuré entre 15 et 75 jours avant la date limite à laquelle il est possible de résilier le contrat sans aucun justificatif.

Au cas où l’ancienne compagnie d’assurance ne prendrait pas en compte ce délai et préviendrait son assuré trop tard, il est possible de résilier de plein droit le contrat d’assurance immobilier après sa date de son anniversaire. En d’autres termes, si la compagnie n’informe pas en temps voulu son client, ce dernier peut alors annuler son contrat n’importe quand. C’est la raison pour laquelle de notifier cette situation par le biais d’une lettre recommandée avec accusé de réception.

Deuxième étape : bien déterminer le motif de la résiliation du contrat

Outre la demande d’annulation de son contrat d’assurance immobilier, il existe certains critères que l’assuré doit aussi retenir pour assurer sa démarche. Parmi eux, il y a les motifs spécifiques offrant la possibilité de résilier son contrat d’assurance habitation. On peut citer par exemple le changement de situation, l’augmentation du tarif de l’assurance d’assurance en dehors du coût indiqué dans le contrat, la vente du bien immobilier et plus encore.

Le contrat d’assurance habitation est comme n’importe quel type d’assurances. Il requiert souvent un changement pour évoluer dans son domaine, donc ce genre de contrat d’assurance doit s’adapter à sa situation personnelle et professionnelle. Si les changements présentent peu d’importance, alors il suffit d’y apporter une petite modification. Sinon, il faut complètement l’annuler si sa situation de vie change entièrement. Dans ce contexte, la résiliation d’une assurance habitation est une étape obligatoire.

Quelques indications à savoir pour résilier son assurance immobilier

En plus des éléments cités ci-dessus, il existe également d’autres paramètres à savoir avant de résilier complètement son contrat d’assurance habitation. Tout d’abord, cette démarche est uniquement valable lorsque les risques à couvrir par le contrat diminuent ou augmentent. Par exemple, l’augmentation des risques concerne notamment le logement qui dispose d’une nouvelle pièce ou un logement indépendant en location.

À l’inverse, les risques d’assurance sont susceptibles d’être allégés lorsqu’un enfant quitte le foyer. Dans les deux cas, l’idéal est d’informer son assureur dans les deux semaines suivant le changement par courrier recommandé avec accusé de réception. La compagnie d’assurance propose ainsi une adaptation du contrat initial. Par ailleurs, l’assuré a le droit de refuser la nouvelle cotisation et de résilier.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *