Finance

La technique pour négocier au mieux son prêt

Il serait dommage d’accepter une offre de crédit sans broncher alors que cela se négocie. Qu’il s’agisse d’un crédit à la consommation ou d’un prêt immobilier, le pouvoir de négocier représente un avantage pour vous. Autant en profiter ! Utilisez la bonne technique pour avoir le meilleur taux.

Utiliser tous ses moyens pour négocier un crédit conso

Vous devez d’abord rassembler tous les moyens nécessaires pour réussir votre négociation. Le premier moyen se trouve dans la tête et dans l’ouverture au monde financier. Il s’agit de la compréhension du taux et de son univers, le marché financier. Faites-vous conseiller plusieurs jours avant de vous entretenir. Ainsi, vous maîtriserez le sujet. Vous serez sûr de ne pas dire n’importe quoi. Votre entretien tournera autour du TAEG (Taux annuel effectif global).

Le second moyen est l’offre la plus intéressante. Il faut l’avoir entre les mains. Cette offre doit être concrète. Elle doit afficher le prêt au meilleur taux. Elle va jouer différents rôles. Elle sera votre solution de repli en cas d’échec de vos négociations. Vous l’aurez à l’issue d’une comparaison d’offres en ligne. Cette offre vous mettra en position de force.

Estimer son futur banquier en négociant son prêt immobilier

Pour convaincre votre banquier de vous financer dans les meilleures conditions, la présentation de votre meilleur profil emprunteur est nécessaire. Sachez que le prêt immobilier, qui est votre sujet principal, n’est qu’un volet de ses activités. Il vous donnera satisfaction si vous vous intéressez à l’organisme lui-même. En d’autres termes, accordez de l’intérêt à la globalité de ses offres. C’est la meilleure façon de le séduire. Entrons dans les détails.

Une banque propose différentes offres en plus du crédit immobilier. Citons entre autres :

  • Certaines assurances comme l’assurance emprunteur, l’assurance habitation et l’assurance voiture
  • L’assurance-vie
  • Le crédit à la consommation
  • Les divers placements d’épargne.

Votre futur banquier voudra surtout travailler durablement avec vous. Vous accorder uniquement un crédit immobilier est la dernière de ses préoccupations. Misez donc sur l’objectif de votre futur prêteur pour établir votre stratégie de négociation. Montrez que vous n’êtes pas uniquement en quête d’un prêt immobilier lorsque vous vous entretenez avec lui.

Aborder son banquier

Vous cherchez plutôt à tisser une relation à long terme avec votre banquier. Faites-lui croire que vous vous engagerez à souscrire à ses autres produits. Il aimerait également que vous vous domiciliez dans son établissement. Vous menez en effet une négociation bilatérale et pas unilatérale, sachez-le ! Votre organisme de crédit acceptera de diminuer sa marge sur votre prêt immobilier à une condition.

Cette condition est la possibilité de se rattraper sur d’autres volets de son activité. Annoncez-lui donc que vous souscrirez certainement à l’une de ses autres offres. Les prêteurs favorisent les clients qui leur apportent le plus de rentabilité globale. C’est ainsi que vous mènerez une négociation gagnant-gagnant avec le vôtre. La contrepartie doit toujours exister.

Voici les contreparties que vous pourrez accepter :

  • La domiciliation de vos salaires
  • La souscription à l’assurance habitation
  • Le transfert de votre épargne familiale
  • L’acceptation de faire des devis d’assurance auto.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *