Finance

Finance : aides financières pour les jeunes

On ne le sait pas toujours, mais nombreuses sont les aides financières pour soutenir les jeunes et les accompagner dans leur évolution. Il est cependant très utile de les connaître et de les avoir en tête afin d’être sûre de ne pas passer à côté d’un droit auquel nous pourrions être éligible.

Qu’entendent les organismes par « jeune » ?

Les jeunes susceptibles d’être éligible doivent répondre à quelques critères. Lorsque l’on emploi le mot jeune, on entend toutes personnes ayant moins de 26 ans et la majorité des aides concernent les étudiants, les jeunes à la recherche d’emploi.

En France, il n’existe pas moins de 20 dispositifs auxquels peuvent prétendre bénéficier les étudiants et les jeunes. Pourquoi ? Car les jeunes actifs sont confrontés à de nouveaux problèmes et l’état juge utile de les guider et aider dans leur transition. Alors que les soucis des jeunes étudiants est de savoir quelle banque choisir pour avoir sa première carte bancaire, plutôt Crédit Agricole, Société Générale, ou autres ? D’autres problèmes peuvent apparaître avec le temps.

En effet, diverses problématiques peuvent être rencontrées, que ce soit des problèmes sociales, financières, familiales et bien d’autres. Et ce, spécifiquement lorsqu’une jeune personne rentre dans la vie professionnelle.

Liste des différentes aides

Comme mentionné plus haut, il n’existe pas moins de 20 aides financières visant à aider les jeunes à démarrer dans la vie. Faisons désormais un petit tour d’horizon, pour connaître et comprendre les différentes aides proposées.

Aides au logement

Une aide très largement connue des plus jeunes, ce sont les APL  (aide pour le logement). Celles-ci sont proposées aux étudiants et aux jeunes en alternances afin de les aider avec leur location. Ainsi l’aide propose de payer une partie du loyer. Toute personne est éligible, mais le montant des APL varie et dépend de plusieurs critères (les ressources de la personne et familiale, le montant du loyer, la situation professionnelle, etc.)

Deux autres aides existent pour aider avec le système de caution. On retrouve d’abord le Loca Pass, et la Garantie Visale.

Aide à l’insertion et à l’emploi

Ces aides sont destinés aux jeunes personnes à la recherche d’un emploi. On retrouve ainsi le RSA jeune, la Garantie jeunes et l’allocation d’aide au retour à l’emploi, la prime d’activité, l’aide financière à la recherche du premier emploi.

Aide pour la santé

Même les personnes les plus jeunes ont besoin d’une bonne couverture pour couvrir les frais de santé. C’est ainsi que la CMU-C permet d’avoir une couverture maladie universelle complémentaire, c’est-à-dire une mutuelle santé gratuite, si toutefois les finances de la personne en question ne suffisent pas à souscrire une complémentaire à titre privé.

On retrouve aussi l’ACS, c’est-à-dire l’aide au paiement d’une assurance complémentaire de santé. Les personnes ne pouvant pas bénéficier de la CMU-C peuvent alors prétendre à cette aide financière.

Il est important de garder en tête toutes ces aides et à approfondir les recherches à leur sujet si vous toutefois si vous pensez être dans une situation où vous pourriez en bénéficier. Vous pouvez également agrandir cette liste, car il en existe bien d’autres et qui sait, vous pourriez trouver l’aide financière adaptée à votre situation pour vous donner un coup de pouce.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *