Assurance

Effectuer une demande d’avance sur son contrat d’assurance-vie : bon à savoir

L’assurance-vie est un contrat d’assurance dédié à tous les épargnants français. Elle offre aux souscripteurs de nombreux avantages qu’ils peuvent profiter tout au long de leur contrat. Chaque assuré peut, par exemple, opter pour toutes sortes de versement de primes (prime périodique fixe, à versement libre ou unique). En conséquence, il aura l’opportunité de bénéficier d’une certaine somme d’argent en cas de vie ou en cas de décès.

Il faut rappeler que sur ce produit, il y a le contrat vie, le contrat décès et le contrat mixte. À part cela, les revenus soutirés d’un contrat d’assurance-vie sont soumis à des régimes fiscaux distincts. Cela dépend surtout de la période de versements et de la durée du contrat choisie par le souscripteur lui-même.

L’assurance-vie propose également aux assurés un rendement plutôt intéressant par rapport au livret A. Flexible, elle permet de profiter d’autres atouts comme le fait d’obtenir une avance plus facilement et en tout temps.

L’avance en assurance-vie : les détails

Outre les différents avantages cités auparavant, la demande d’une avance en assurance-vie est également un autre atout à bénéficier. En réalité, les souscripteurs peuvent réclamer auprès de leur compagnie d’assurance une somme quelconque lorsqu’ils ont en besoin. Il faut seulement que le montant exigé soit évalué selon les avoirs de l’assuré sur son contrat. Il est également important de souligner que ce genre d’opération est considéré comme un prêt. En l’occurrence, l’argent demandé devra être remboursé dans un laps de temps bien défini.

Pour information, chaque épargnant qui demande de l’avance doit remplir un formulaire fourni par l’assureur. Il trouvera sur le document le règlement général de ce type d’opération. Beaucoup de gens supposent aussi que la demande d’avance met fin au contrat d’assurance-vie, mais cette remarque est fausse. Bien au contraire, les fonds investis sur ce dernier se valorisent toujours sur la même base, et ce, avant l’avance. En même temps, les supports existants continuent de travailler et de générer des intérêts ainsi que des plus ou moins-values.

Le montant de l’avance autorisé sur un contrat d’assurance-vie

Il est bon de préciser que chaque compagnie a ses propres règles concernant les demandes d’avance en assurance-vie. Les assurés qui souhaitent effectuer cette opération devront donc bien se renseigner auprès de son assureur. Ils ne doivent pas non plus oublier que ces conditions sont basées sur les mêmes paramètres.

Le plafond du montant autorisé sur chaque contrat oscille, alors, entre 60 et 80 % des fonds investis. Pour ce qui est du délai de remboursement maximum, il est fixé à 3 ans. L’assuré a ensuite le droit de le renouveler d’une ou de deux fois en fonction de ses besoins. À part cela, il doit aussi noter que le taux d’intérêt dû tous les ans est majoré de 1 à 1,5 %.

Bref, il faut souligner que chaque titulaire de contrat en assurance-vie a le droit de faire une demande d’avance. Cependant, il faut que sa clause bénéficiaire soit acceptée par le bénéficiaire. Le souscripteur ne peut en aucun cas demander une avance sans avoir obtenu un accord de la part du bénéficiaire.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *