Immobilier

Crédit immobilier : comment bien négocier avec sa banque en ligne?

Négocier avec succès un crédit immobilier relève de la parfaite maîtrise de certains paramètres du financement. Quels sont les points essentiels à considérer pour l’optimisation du coût d’un crédit immobilier ?

Taux de crédit

Faites une comparaison des offres de crédit en vue d’apprécier l’avantage que vous avez en acceptant l’offre de crédit si le taux est fixe. Au cas où le taux est variable, il est indispensable de connaître son indice ainsi que la marge de la banque en ligne. A partir de cet instant, la somme de ces deux paramètres détermine le taux réel. Il faut rappeler que plus l’emprunt est profitable, plus basse sera la marge de la banque. Cependant, vérifiez dans l’offre de prêt, l’effectivité ou non d’une sécurité relative à un taux maximal.

Assurances crédits

Vous avez plus à gagner en négociant efficacement les assurances de prêt que de vous focaliser sur le taux d’intérêt. Les assurances sont généralement exigées par les institutions bancaires et représentent près de 20 % du coût total de crédit. Il est important de comprendre qu’un établissement spécialisé d’assurance est susceptible de baisser le taux à 0.14 % par exemple au profit d’un jeune emprunteur. Par contre, les compagnies d’assurance qui sont sous la tutelle des établissements bancaires sont moins flexibles. Elles n’intègrent pas certaines considérations à l’instar de l’âge, du mode de vie etc. Elles ont un taux qui avoisine les 0.40 %. Demandez alors à votre banque en ligne la possibilité de prendre une assurance externe « délégation d’assurance ». Rassurez-vous, vous en avez parfaitement le droit et d’ailleurs, si la banque avait une autre proposition, elle est obligée de vous justifier son choix.

Remboursement anticipé et pénalités

Il convient de vous souvenir et de formuler la demande de l’annulation des pénalités sur l’anticipation de remboursement à votre banque en ligne. Cela doit se faire au moment de la négociation du crédit. En effet, il peut advenir que vous ayez d’autres ambitions durant la période de remboursement. Ainsi, vous pouvez décider de vendre le bien immobilier et de vous concentrer sur autre chose. Si la clause de la nullité de pénalité n’est pas clairement définie lors de la demande de l’offre, vous serez bien obligé de la payer. Elle équivaut d’ailleurs à 3 % du montant restant dû avec six mois de plafonnement d’intérêt.

Frais d’étude de dossier et de courtage

La concurrence actuelle conduit la majorité des établissements financiers à la suppression des frais de courtier ou d’étude de dossier. Par ailleurs, lesdits frais sont moins signifiants par rapport à d’autres produits et services. Supposons qu’une banque en ligne vous propose un taux de 4 % pour un crédit de 100 000 euros à rembourser sur une période de 20 ans. Si les frais d’étude de dossier reviennent à 1 000 euros par exemple, le taux initial passera tacitement à 4.08 %. Une banque qui proposerait pour le même prêt un taux de 4.04 % avec la gratuité desdits frais de dossier et de courtage serait plus bénéfique.

Pause de crédit

 Négocier une pause de crédit vous permet de vous soulager en période de contrainte financière. En effet, cette pause favorise le report de certaines échéances. Une bonne négociation peut vous donner le droit d’effectuer 4 pauses de 3 mois environs. Cela équivaut à une durée de 1 an de cessation de paiement des échéances. Il en résulte alors qu’une telle négociation est plus économique pour vous qu’une assurance « perte emploi » qui vous reviendra très chère.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *